La Ville de Grenoble a mis en place un comité de liaison citoyenne afin d’impliquer les habitants dans la gestion de la crise du COVID-19. En effet, le Conseil scientifique estimait dans son avis du 20 avril 2020 « essentiel que la société civile soit associée à cette démarche (de stratégie de déconfinement, ndlr) et à sa mise en œuvre, avec la création d’un comité de liaison sociétale », suggestion renouvelée dans sa note du 26 octobre 2020.

D’après le Conseil scientifique, ce comité a pour vocation de faire adhérer les concitoyens aux mesures prises par le gouvernement, en leur permettant de s’exprimer sur les conséquences et adaptations de celles-ci au niveau local.

Qu'est-ce que ce comité ?​

Composition

Il est composé de 120 habitant.es de la Ville (sur 6 secteurs) tiré.es au sort sur liste téléphonique, sans restriction de nationalité, de façon paritaire (1/3 retenus a moins de 25 ans) ainsi que d’un panel de  représentant.es d’acteurs locaux (associations, syndicats, collectifs, etc…)

Objectif

Cette consultation des citoyen.es et des représentant.es a pour but d’identifier les préoccupations des habitant.es concernant les mesures dans la gestion de la crise COVID-19 et comprendre comment sont perçues les mesures prises localement.

Fonctionnement

6 séances présentielles sont prévues sur la période de novembre 2020 à avril 2021 et seront animées par un tiers professionnel.

Parallèlement, une liste de question élaborée par la Ville est envoyée à tous ou partie des réprésentant.es et citoyen.nes pour récolter leurs avis.

Étant donné les restrictions actuelles, seulement 30 personnes pourront assister à chaque réunion présentielle : 12 représentant.es d’acteurs locaux maximum, de citoyens tirés au sort (dans la liste des 120 habitants), et de professionnels.

Afin de respecter la diversité des avis, les participant.es ne pourront pas assister à plus de 2 réunions présentielles.

Réunions réalisées

7 novembre 2020 (compte-rendu disponible ici)

Dates prévues

5 décembre 2020

9 janvier 2021

30 janvier 2021

6 mars 2021

3 avril 2021

Une initiative qui mérite d'être soulignée

Image par NewUnion_org de Pixabay

Ce type d’expérience est le reflet d’un besoin de la société civile à participer au débat démocratique, aspiration partagée par les instances publiques dans la nécessité d’impliquer les citoyens dans les orientations gouvernementales. Ceci fait écho à l’engagement de la France dans le PGO (ou Open Gouvernment Partnership), et en particuliers son plan d’action national 2018-2020.

La Ville de Grenoble met en pratique depuis 2019 des Ateliers de projet, dont les participants sont en partie tirés au sort et en partie volontaires. Ces ateliers ont pour mission d’élaborer collectivement des préconisations sur une politique municipale.

Le numérique permet également un essor de la participation citoyenne avec le développement des civic techs (pétitions en ligne, budgets participatifs, concertation…).

Toutes les informations sur le comité de liaison de la Ville de Grenoble à retrouver en cliquant ici.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.