Arnaques par mail : comment s’en protéger ?

Nous vous parlons régulièrement des risques encourus sur votre messagerie. Voici les types d’arnaques les plus courantes !

 

Arnaque Nigériane

Si vous utilisez votre boite mail depuis un certain temps, vous avez peut-être déjà reçu un mail provenant par exemple d’un riche héritier désireux de transférer des fonds sur un compte de votre pays, par exemple entre 25 et 50 millions de dollars, une opération qui requiert évidemment une avance de votre part. 

Cette méthode se nomme l’arnaque nigériane (ou fraude 4-1-9) en raison de la loi du même nom dans le code Nigérien.

En réalité cette escroquerie ne date pas d’hier puisqu’elle est un dérivé des lettres de Jérusalem présentes en France depuis le XVIIIe siècle. En 2002, le Secret Service américain estimait que ce type d’escroquerie rapporte plusieurs centaines de millions de dollars américains par an à ses auteurs et cela en constante augmentation. Des affaires jugées en 2010 ont montré une moyenne de 20 000 $US extorqués par victime.

 

Le malfaiteur vous contactera dans un premier temps en vous présentant la situation en précisant bien l’urgence et la confidentialité de cette dernière. Comme dit précédemment il vous fera miroiter une part d’une grande somme d’argent en échange d’une aide de votre part. Si vous avez le malheur d’accéder à sa requête vous serez amené à débourser de votre poche la ou les sommes d’argent pour des soit disant frais d’avocat, notaire etc. Bien évidemment une fois les sommes d’argent empochées l’aigrefin ne donnera jamais suite.

Phishing/Hameçonnage

L’hameçonnage (phishing en anglais) est un procédé qui consiste pour le fraudeur à se faire passer pour un tiers de confiance (impôts, opérateur téléphonique/internet, banque, etc) auprès de la victime dans le but de lui soutirer de données personnelles, le plus souvent coordonnées bancaires ou papiers d’identités.

 

La victime va dans un premier temps recevoir un mail, de ce qui s’apparente à une entreprise ou un organisme connu, prétextant une situation alarmante (achat effectué à l’insu de la personne, expiration d’un compte…) afin de rediriger vers un site. Ce dernier est la plupart du temps une copie quasi conforme de l’original mais les personnes derrière sont en réalité des voleurs et présenteront un formulaire à remplir afin d’obtenir vos informations personnelles.

Les mails peuvent parfois être accompagnés d’une pièce jointe présentée comme un formulaire ou une facture, qui a pour but d’infecter l’ordinateur à l’ouverture/téléchargement de cette dernière sans que la victime ne s’en rende compte.

 

Au cas où il vous arriverait de vous faire piéger de cette manière sachez qu’il n’y a pas de honte à avoir ! En 2015, c’est plus de 2 millions de français qui ont subit les foudres de ces cybercriminels et entre 2017 et 2018 le nombre de victimes a encore triplé.

 

Si vous avez des doutes sur une page internet, il ne faut pas hésiter à utiliser un site comme https://phishing-initiative.fr/contrib/ pour vérifier l’authenticité de cette dernière.

Exemple d’Hameçonnage :

Un mail vous semble suspect ? Alors répondez aux questions suivantes :

  • Est-ce urgent ?

La plupart du temps, les mails de phishing jouent souvent sur l’urgence de la situation. Faites attention aux mails qui ont pour objet : confidentiel, suspension de votre compte, compte bancaire bloqué, etc.

  • Connaissez-vous l’expéditeur ?

Regardez l’adresse mail de l’expéditeur, est-elle connue de vous ? Y a-t-il des fautes dans celle-ci ? Attention cependant, une adresse mail valide ne garantit pas forcément votre sécurité.

  • La question qui vous est posée vous semble-t-elle étrange ?
 
Faites attention, une organisation ou entreprise ne vous demandera jamais de communiquer vos données personnelles (coordonnées bancaires, mots de passe, etc) par mail ou SMS.
 
  • Où mène le lien sur lequel on vous incite à cliquer ?

Vérifiez bien que l’adresse internet dirige bien vers un site officiel. Pas besoin de cliquer sur le lien, positionnez simplement votre curseur sur le lien et observez l’adresse qui s’affiche en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur.

  • Le message contient-il beaucoup de fautes d’orthographe ou de grammaire ?

Prêtez attention à l’orthographe des mails que vous recevez, notamment d’organisations officielles. Bien que les cyber-escrocs tentent d’en faire le moins possible, un mail dans une langue étrangère ou rempli de fautes d’orthographe sera tout de suite plus suspect.

  • Le message se trouve-t-il dans votre dossier Spam/Junk/Indésirables ?

Si oui, soyez particulièrement prudents. Vous pouvez marquer vous-mêmes un message suspect comme « Spam » ou « Indésirable » et avertir ainsi d’autres utilisateurs.

Brouteurs

Peut-être avez vous déjà été contacté par une personne désireuse de faire connaissance avec vous ? Et bien ces personnes sont souvent, si vous ne les connaissez pas, des arnaqueurs qui n’hésiteront pas à vous séduire afin de mieux vous tromper. Au fur et à mesure des semaines vous vous sentirez de plus en plus proche avec cette personne jusqu’à ce que vous pensiez avoir une relation amoureuse avec. C’est à ce moment que vous serez le plus vulnérable et que l’escroquerie prendra forme. Votre soi-disant(e) partenaire trouvera un prétexte pour vous demandez une faveur financière : problème de santé, défraiement pour venir à votre rencontre, ou tout simplement un cadeau.

Pour ce faire, vous serez souvent amenés à vous rendre dans un bureau de tabac afin d’acheter une recharge/coupon PCS qui ressemblent à la photo ci-contre. Tout ce dont l’escroc à besoin c’est d’une photo du ticket sur lequel est inscrit un code qui permet de créditer un compte. Dans ce type d’arnaque les sommes d’argent demandées sont rarement importantes, souvent aux alentours de 50€, en revanche elles sont pour la plupart du temps nombreuses et répétées et ce jusqu’à ce que la victime se rende compte de sa situation ou simplement qu’elle ne soit plus en mesure de suivre financièrement.

  • Si la rencontre vous parait trop belle voire inespérée faites attention. Votre idylle et potentiellement factice.
  • Dès le moment où il vous est demandé une ou plusieurs somme d’argent restez-bien sur vos gardes.
  • Cherchez le plus d’informations possible sur la personne sur les différents réseaux sociaux comme facebook et cherchez les incohérences.
  • Faites une recherche par image d’une de ses photos, si elle est utilisée sur le compte d’une autre personne soyez alerte.
  • Votre interlocuteur vous dira sûrement qu’il n’a jamais ressenti ça avant et essaiera de faire avancer la relation le plus vite possible afin de vous extorquer votre argent.
  • Si vous n’avez jamais rencontré la personne en vrai malgré des propositions de votre part. Elle vous fera miroiter la rencontre en prétextant un empêchement au dernier moment ou bien un accroc financier.

En bref, restez ouvert à l’amour, tout en étant vigilant·e !!!

Source des images : pixabay.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.