IMAGO : la vidéothèque engagée !

Le site ImagoTV a été mis en ligne en décembre 2018 et il regroupe des podcasts, des documentaires, des court-métrages et des séries vidéos écolos et engagées sur la transition. Une vidéothèque libre : gratuite et open source !

Bon « vidéothèque » c’est plus trop à la mode (c’est vieux jeu), on parle maintenant de « plateforme de streaming » ou « VOD » (Vidéo à la Demande). Maintenant vous êtes dans le coup!

Les deux français, Felipe et Nicolas, derrière Imago sont partis du constat que le grand public délaisse de plus en plus les médias traditionnels en faveur de la navigation internet. Et qu’en même temps, grâce à ce nouveau média, la production par des créateurs indépendants explose. A notre époque, les outils permettant une réalisation se sont démocratisés et sont accessibles à tout le monde : un smartphone et hop ! on devient réalisateur… bon, après, avoir du talent, c’est une autre histoire !

Cette production riche en quantité peut aussi l’être en qualité. Il suffit de les trouver, de fouiller souvent longtemps le net. Avec l’émergence d’internet, le plus difficile n’est pas l’accès mais le tri de l’information.

Le double objectif d’Imago est d’apporter de la visibilité et de la crédibilité aux contenus vidéos sur internet.

Pour cela, Imago a sélectionné les vidéos engagées dans la transition personnelle ou de société. Toutes les vidéos portent sur les questions écologiques, énergétiques, économiques ou encore sociétales en apportant une analyse critique et bienveillante. Ou alors sur des modèles alternatifs.

Imago se démarque du point de vue du fond mais également de la forme. En effet, le site internet est épuré, sans publicité et très fluide et agréable à parcourir. Cerise sur le gâteau, Imago est un projet associatif et bénévole. Le site a été entièrement fait par des bénévoles ! Rien que pour cela, ça mérite d’aller y jeter un coup d’œil !

Pourquoi IMAGO ?

Vous allez me dire : « c’est évident! c’est la contraction du mot IMAGE et VIDEO ce qui donne IMAGO. » et bien… pas du tout.

Notons avant tout que Imago est un bon vieux mot français et non anglais. Aujourd’hui pour être dans le coup sur internet il faut de l’anglais : french tech, streaming, cloud, fab lab…) et bien là on se démarque encore !

Il y a plusieurs raisons à ce nom. On vous ferait bien faire une recherche sur internet mais on est sympa, on vous les donne :

• L’imago est la phase finale d’un animal qui se transforme.

Ainsi le papillon est l’imago des chenilles, la libellule, l’imago des naïades. (Pas convaincu·e ? alors voilà l’article wikipédia pour aller vérifier : lien ici). Imago sera donc une aventure de transformation personnelle et de société.

Ima signifie « maintenant » en japonais et Go, « on y va » en anglais.

• Imago rappelle aussi l’image et l’imaginaire.

• Imago est facile à retenir, à lire et à écrire, et sa sonorité est universelle.

En pratique

Chaque vidéo présente, en plus de son titre et de son réalisateur, un résumé en français qui indique clairement (avec un système d’étoile) l’accessibilité au grand public, l’analyse des modèles dominants et des propositions alternatives.

L’objectif et la méthode

Imago a la volonté de lancer la 1ère chaîne TV faite par et pour les citoyens, une chaîne d’information et d’éducation populaire. En promouvant l’honnêteté intellectuelle et en apportant des contenus vérifiés.

Pour arriver à cela, Imago a rédigé une charte permettant d’encadrer la production afin de fédérer les vidéastes indépendants autour d’un même projet avec des tiers de confiance et avec une dimension interactive impliquant les citoyens.

Maintenant c’est l’heure d’aller visionner engagé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.